Une opération anti-terroriste menée près de Nancy, au moins une interpellation

Nancy - 14/06/2017 11h19
Lu 43 084 fois -   LORACTU.fr La Rédaction
Une opération anti-terroriste menée près de Nancy, au moins une interpellation
Société
(PHOTO: F.PELLIER/Ministère de l'Intérieur)

Une opération policière anti-terroriste a été menée dans la banlieue de Nancy (Meurthe-et-Moselle) dans le cadre de l’enquête ouverte sur un attentat déjoué avant le 1er tour de la présidentielle en avril dernier. Au moins un homme a été interpellé.

Une opération coup de poing menée par la DGSI a été menée mardi à l’aube dans un quartier populaire de Vandœuvre-lès-Nancy dans le cadre d’une enquête anti-terroriste. En avril dernier, les autorités avaient déjoué un possible attentat en pleine campagne présidentielle. La sécurité des candidats et des bureaux de vote avait été largement renforcée. Deux individus avaient été interpellés à Marseille et l’enquête avaient montré qu’ils étaient passés par Nancy, en covoiturage.

Tôt mardi matin, les forces spéciales ont investit les rues Jonquilles et Harlem dans le quartier Vand’Est, selon L’Est Républicain. Un homme a été interpellé hier matin dans ce quartier et a été transféré à Strasbourg où avait également lieu une opération anti-terroriste, probablement liée à ce même dossier. L’individu arrêté dans la banlieue de Nancy et trois hommes interpellés à Strasbourg ont été placés en garde-à-vue pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste.

Le procureur de la République de Paris, François Molins, avait t indiqué lors d’une conférence de presse que Mahiedine M. et Clément B. avait transité entre Nancy (Meurthe-et-Moselle) et Marseille (Bouches-du-Rhône) en covoiturage à la fin du mois de mars.

- Un attentat déjoué avant la présidentielle -

LIRE AUSSI. Attentat déjoué avant la présidentielle: un suspect a des liens dans les Vosges

Attentat déjoué avant la présidentielle: les deux suspects ont fait un trajet Nancy-Marseille

Attentat déjoué avant la présidentielle: 4 interpellations à Nancy

Attentat déjoué: interpellation de 4 suspects en Moselle et en Meurthe-et-Moselle

Les deux hommes interpellés à Marseille et suspectés d'avoir projeté un attentat "imminent" en pleine période électorale ont été présentés dimanche à la justice en vue de leur mise en examen, a indiqué le parquet de Paris. Le parquet de Paris, qui a ouvert une information judiciaire notamment pour "association de malfaiteurs terroriste" et "acquisition, détention et transport d'armes", avait requis leur mise en examen et leur placement en détention provisoire. Il avait

Un arsenal constitué d'armes à feu, dont un fusil-mitrailleur, et de quantités importantes d'explosifs, a été retrouvé lors de la perquisition du logement loué par les deux hommes arrêtés mardi à Marseille, avait déclaré le même jour le procureur de la République de Paris, François Molins.

Les trois suspects interpellés dans la région, des jeunes hommes, avaient été mis en examen pour "association de malfaiteurs terroriste criminelle" et "acquisition, détention ou transport d'armes en relation avec une entreprise terroriste" par le parquet de Paris. Ils avaient été écroués dans la foulée, considérés comme dangereux pour avoir participé activement à la préparation d'un attentat juste avant le premier tour de l'élection présidentielle.

Suggérer une correction
Top Actu
480 000 €
Metz - 200 m²
Appartement Metz
110 000 €
Longwy - 108 m²
Maison jumelée Longwy
1 200 €
Ay-sur-Moselle - 130 m²
Maison individuelle Ay-sur-Moselle
135 000 €
Audun-le-Tiche - 73 m²
avec Logo Immoregion.fr
Suivez LORACTU.fr
télécharger notre extension